aller au contenu

Carte blanche à Christian Lacroix au musée Cognacq-Jay

Pour sa réouverture, le musée Cognacq-Jay se dévoile à travers une carte blanche proposée au couturier Christian Lacroix.

Créé en 1928 à l’initiative du fondateur de la Samaritaine, Ernest Cognacq, le musée Cognacq-Jay a emménagé dans les espaces de l’hôtel Donon, demeure du 16e siècle rénovée dans le Marais en 1990. Il présente des œuvres emblématiques du 18e siècle sélectionnées par le fondateur pour être exposées dans des boiseries évocatrices du décor artistique de la vie française.

Connu pour son travail régulier auprès des institutions muséales, Christian Lacroix a accepté le double défi de renouveler les ambiances de visite tout en travaillant sur un concept cher à son approche artistique : le goût pour le 18e siècle. Plus de 40 artistes contemporains ont été invités par l’artiste commissaire en réponse à dix thèmes phares identifiés parmi les acquisitions d’Ernest Cognacq pour mieux faire comprendre l’esprit des Lumières et son importance actuelle.

Un nouvel accrochage des collections a été réalisé à cette occasion. Les moquettes et installations muséographiques qui portent la griffe de Christian Lacroix resteront en place après le décrochage de l’exposition et seront intégrés dans le parcours permanent, redynamisant avec élégance ce musée dédié au goût pour le 18e siècle.

Services de la Ville impliqués

  • Paris Musées

Nous suivre