aller au contenu

Un premier bilan encourageant

Philippe Chotard, Secrétaire général de la Ville de Paris

Edito de Philippe Chotard, Secrétaire général de la Ville de Paris

[Musique d'introduction. On voit P.Chotard s’installer dans le studio de tournage.]

« 2014 a été une année importante pour la Ville de Paris avec un renouvellement du Conseil de Paris, l’élection d’une nouvelle maire de Paris, des changements aussi au niveau de l’administration. [On voit en arrière-plan des images de l’Hôtel de Ville et de la cérémonie d’investiture de la maire, Anne Hidalgo, au Conseil de Paris.]

Ce qui nous a été demandé, c’est d’engager résolument tous les projets de la mandature. Des projets qui s’inscrivent pour beaucoup dans le prolongement de ceux qui étaient engagés sous les deux mandatures précédentes avec une priorité au social, aux quartiers populaires, à l’égalité urbaine ; mais avec une accentuation d’un certain nombre d’orientations comme en matière de logement [On voit en arrière-plan des images de construction de logements. La mention « 9 700 logements créés en 2014, dont 7 154 logements sociaux » s’affiche.], avec des priorités plus fortement affirmées nommant pour tout ce qui concerne la lutte contre la pollution, la préparation de la transition énergétique, la végétalisation de Paris. [On voit en arrière-plan des images d’Autolib’, de Vélib’ et d’espaces verts. Les mentions « 67 190 abonnements Autolib’ », « 46 millions de déplacements en Vélib’ » et « 5,5 hectares d’espaces verts créés en 2014 » apparaissent successivement.]

2014 a été également l’occasion de préparer des échéances importantes. Nous y sommes déjà en 2015 et nous y seront bientôt en 2016. J’évoque la Conférence internationale sur le climat que Paris va accueillir en fin d’année 2015 [La mention « Décembre 2015, 195 Etats signataires » s’affiche. On voit en arrière-plan des images des maires des capitales et grandes villes de l’Union Européenne réunis autour du climat début 2015.] ou encore les États généraux de l’économie circulaire qui nous obligent déjà à modifier nos comportements au niveau de nos fonctionnements quotidiens. [On voit en arrière-plan un centre de tri et une ressourcerie. La mention « Lancés en mars 2015, 600 acteurs mobilisés » s’affiche.] Je pourrais parler de l’euro 2016 de football, de la grande cause de lutte contre l’exclusion sociale ou encore, au plan institutionnel, de la construction de la métropole avec la grande échéance du 1er janvier 2016. [On voit à l’arrière-plan des images d’un match de football, des agents de la Ville apporter leur soutien à des personnes sans domicile, des vues de Paris et sa banlieue. Les mentions suivantes apparaissent : sur l’euro 2016 «Du 10 juin au 10 juillet 2016, 3 millions de touristes attendus », sur la lutte contre l’exclusion « 106 engagements contre la grande exclusion », sur la métropole « 124 communes, 6,7 millions d’habitants »]

Parallèlement, ceci s’est accompagné d’un certain nombre de chantiers, d’adaptations de notre administration parisienne. Dès les premiers mois de la mandature, ceci s’est traduit notamment par une réduction du nombre de directions pour décloisonner, pour rechercher plus de transversalité. [On voit en arrière-plan des images d’agents de la Ville au service des usagers, en mairie d’arrondissement, dans les écoles, les musées municipaux ou sur l’espace public. Les mentions « 51 000 agents » et  « 20 directions » s’affichent successivement.]

Je souhaite dire toute ma reconnaissance, toute ma fierté aux équipes de la Ville pour la qualité du travail fourni. 2014 nous permet d’entrer pleinement dans cette mandature. Merci à tous. »

Nous suivre